Sélectionner une page

Guide du déménagement à vélo

Guide pour réussir votre déménagement à vélo

1 Introduction
2 Équipement
        2.1 Remorque
        2.2 Vélo
        2.3 Accessoires
3 Manutention
4 Chargement
5 Transport

Introduction

Ce guide s’appuie sur l’expertise que nous avons développée au cours des plus de 4000 déménagements à vélo que nous avons effectués depuis 2008. Cela représente plus de 25 000 heures-homme d’expérience et des centaines de tonnes déplacées à vélo ! Pour des trucs plus généraux, consultez nos pages de conseils pour vous préparer à déménager et d’erreurs à éviter lors de la préparation de vos boîtes. Pour simplifier davantage votre déménagement, songez à utiliser des bacs en plastique.

On dit qu’un vélo peut transporter plus de dix fois son propre poids, et ce ratio tient aussi pour un vélo muni d’une remorque. En effet, nous arrivons à transporter plus de 800 livres* (cycliste + charge utile de plus de 600 livres) avec un véhicule de 80 livres (vélo de 30 livres + remorque de 50 livres). Il n’existe, à notre connaissance, aucun autre moyen de transport aussi efficace ! (* 1 livre = 0.454 kg)

Étirements avant une grosse journée

Équipement requis

Remorque de vélo

Il existe une multitude de modèles de remorques pour vélo, la plupart étant toutefois conçues pour le cyclotourisme ou le transport d’enfants et leur capacité ne dépassant généralement pas une centaine de livres. Pour transporter des charges plus lourdes, nous ne connaissons qu’une poignée de fabricants : Bikes At Work, Surly, Tony’s Trailers et, à Montréal, nos amis de Mélim Cycles.

Les remorques que nous utilisons sont fabriquées par Bikes At Work (note : nos dernières remorques ont été fabriquées par Mélim Cycles). Il s’agit d’un modèle spécial développé en collaboration entre Bikes At Work et Déménagement Myette. Ce sont en fait des 64AW avec des roues doublées et une largeur intérieure augmentée à 30.25″ pour accueillir des appareils électroménagers standards. Quelques modifications ont aussi été apportées pour renforcer le châssis et l’essieu de la remorque, puisque la capacité de charge de 300 livres de la 64AW a été portée à 600 livres en doublant le nombre de roues. Avoir deux roues de chaque côté présente aussi d’autres avantages : 1) diminution de la résistance au roulement car les pneus se déforment moins, 2) accroissement de la stabilité de la remorque dans les virages car elle est plus large et 3) plus de sécurité et de commodité en cas de crevaison. Nous avons aussi ajouté quelques accessoires de sécurité à nos remorques : drapeaux, réflecteurs et lumières.

Attention au positionnement de l’essieu, en particulier si vous utilisez une longue remorque comme la 96A de Bikes At Work. Une erreur très fréquente est de placer l’essieu à l’extrémité arrière de la remorque, ce qui augmente énormément le poids supporté par le vélo et rend sa conduite difficile. À moins de transporter des charges légères de plus de deux mètres de longueur, ce qui n’est typiquement pas le cas lors d’un déménagement, l’essieu devrait être positionné légèrement derrière le centre de la remorque.

Essieu mal positionné

Essieu mal positionné

Essieu bien positionné

Essieu bien positionné

Vélo de déménagement

Le choix du vélo dépend essentiellement des charges qu’il sera appelé à tirer. Pour des charges de plusieurs centaines de livres, un vélo de montagne muni de freins à disques hydrauliques est le choix qui s’impose. Il est impératif d’utiliser le meilleur système de freinage disponible sur le marché pour faire des déménagements à vélo, d’autant plus que les remorques n’ont pas de freins. Bien que les freins à disques mécaniques (à câble) offrent une puissance de freinage acceptable, ils se désajustent très rapidement lorsqu’ils sont soumis à des fortes charges, ce qui n’est pas le cas des freins à disques hydrauliques. Nous avons mis à l’épreuve plusieurs marques et modèles de vélos, et notre favori jusqu’à présent est le Cameleon 4 de Devinci.

Pour réduire les pertes d’énergie, utilisez des pneus lisses, puis si la fourche a une suspension (comme c’est le cas sur pratiquement tous les vélos de montagne fabriqués de nos jours), assurez-vous qu’elle soit munie d’un lock-out permettant de la bloquer. Des pneus lisses de dimensions 26″ x 1.5″ nous semblent optimaux; des pneus plus minces offrent encore moins de résistance au roulement mais sont aussi moins efficaces au freinage. Vous pouvez aussi installer des bandes anti‑crevaisons, de marque Mr. Tuffy ou autre.

Pour tirer des centaines de livres, il est crucial d’avoir des ratios de vitesses aussi petits que possible, en particulier lorsqu’il faut monter des côtes. La plupart des vélos de montagne viennent avec une cassette 11-32, que nous remplaçons par une cassette 11-34 (gain de 6%). Nous remplaçons aussi le petit plateau standard de 22 dents par un adaptateur Mountain Tamer Triple avec un plateau de 18 dents (gain de 18%). Le Mountain Tamer ayant été conçu dans les années ’80, il nous faut pour l’installer remplacer le pédalier d’origine par un pédalier d’un ancien standard à 5 bras (110/74 BCD). De tels pédaliers peuvent être trouvés usagés sur eBay ou neufs chez Harris Cyclery. Pour un pédalage optimal, nous recommandons l’utilisation de pédales à clips, mais d’un côté seulement pour des raisons pratiques.

Un moteur électrique pourrait être un ajout intéressant, mais n’est pas nécessaire. Aucun de nos vélos n’est muni d’une telle assistance, car nous souhaitons montrer par notre travail à quel point le vélo est une merveille d’efficacité.

Accessoires de déménagement

Voici la liste des accessoires que nous utilisons. Vous pouvez vous procurer plusieurs de ces articles dans des quincailleries (e.g. Canadian Tire, au Canada), mais certains ne sont vendus que chez des fournisseurs spécialisés en transport et manutention (e.g. Doverco, à Montréal).

  • Sangles de transport / straps (une de 30′ ou deux de 15′)
  • Couvertures de déménagement (six par remorque)
  • Bâches imperméables (9′ x 12′, deux par remorque)
  • Ruban adhésif de déménagement
  • Sangles d’arrimage / bindersratchet, 14′ minimum, quatre par remorque)
  • Élastiques d’arrimage / bungees (deux par remorque)
  • Sacs à matelas
  • Boîtes garde-robe (au besoin)
  • Chariots à roulettes / dollies (au besoin)
  • Outils pour démonter portes et meubles
  • Outils de vélo et chambres à air de rechange
  • Cadenas de vélo
  • Sac de transport

Manutention des meubles et électroménagers

C’est la partie la plus exigeante et la plus dangereuse d’un déménagement. Soyez donc vigilant en tout temps. Pour éviter les blessures au dos, apprenez comment soulever des charges de manière sécuritaire et consultez ces consignes de sécurité pour réduire les risques durant un déménagement.

Manutention d'une cuisinière

Chargement, arrimage & déchargement

  • Chargez la remorque en commençant par l’avant plutôt que par l’arrière, autrement la remorque pourrait basculer vers l’arrière
  • Répartissez la charge sur la remorque de sorte à ce que la roue arrière du vélo ne supporte pas trop de poids (vous ne devriez pas avoir à déployer un grand effort pour relever le vélo), mais tout de même suffisamment pour éviter que la remorque ne bascule vers l’arrière en cours de route
  • Placez les objets les plus lourds d’abord, puis empilez les objets plus légers par dessus, de manière à ce que le centre de gravité du chargement soit aussi bas que possible
  • Pensez à charger en largeur et et longueur, pas seulement en hauteur : le chargement peut déborder considérablement de la surface de la remorque
  • Avant de prendre le départ, secouez vigoureusement le chargement pour vous assurer que tout tient bien en place
  • En route, arrêtez-vous périodiquement pour vérifier la tension des binders et resserrez-les au besoin (profitez des arrêts aux feux rouges pour ce faire)
  • Déchargez la remorque en commençant par l’arrière plutôt que par l’avant, autrement la remorque pourrait basculer vers l’arrière

Voici des chargements typiques, consultez notre album photo pour d’autres exemples.

Un gros chargement, de Villeray à Rosemont

Un chargement en longueur

Transport sur la route

Plus la charge est importante, plus elle résiste aux changements de vitesse et de direction. Ajustez donc votre vitesse en fonction de la charge, de la circulation, de la topographie et de l’état de la chaussée, afin de pouvoir vous immobiliser rapidement en cas d’urgence.

  • Descendez les côtes très lentement afin de pouvoir vous immobiliser rapidement en cas de besoin (gardez à l’esprit que les remorques n’ont pas de freins)
  • Soyez particulièrement vigilants dans les courbes et quand vous roulez à bonne vitesse
  • Effectuez les changements de vitesse en douceur et par anticipation : relâchez la pression sur les pédales, et changez de vitesse avant d’avoir à forcer pour éviter d’endommager la chaîne et les dérailleurs
  • Pédalez en endurance plutôt qu’en force : plutôt que d’imposer une grande force sur la transmission, utilisez une vitesse qui vous permette de pédaler à bonne cadence (en plus d’imposer un moins grand stress aux vélo, vous vous fatiguerez moins vite et vous épargnerez vos genoux)

Déménagement d'un 5½ dans Mercier-Ouest : en route